Faux site de rencontre : comment s’en prémunir ?

Faux sites de rencontreComment repérer un faux site de rencontre ? Comment éviter de se faire piéger ? Que faire si on est victime d’une arnaque via un site de rencontre ? Quel site de rencontre choisir à la place ? Nos conseils pour éviter de s’inscrire sur un faux site de rencontre. 

Pour info : Tous les sites figurant dans nos comparatifs ont fait l’objet de vérification et d’inscription pour savoir s’ils pouvaient être considérés comme de bons site de rencontre sérieux.

Trouver le meilleur site de rencontre

Comme AdopteUneMature, certains sites de rencontre promettent la lune pour inciter les internautes à prendre un abonnement payant. Ce dernier est souvent assez cher d’ailleurs. Un faux site de rencontre n’hésitera pas à afficher des tarifs assez chers pour l’abonnement complet. L’idée est de se mettre au niveau des tarifs des meilleurs sites de rencontre. Reste à savoir comment faire la part des choses entre les vrais sites de rencontre et les faux sites de rencontre qui ne souhaitent qu’arnaquer les internautes.

Les mentions qui permettent de différencier un vrai site d’un faux site de rencontre

Première chose à analyser pour savoir si on a affaire à un vrai site de rencontre ou un faux site de rencontre : les mentions légales. Souvent écrites dans des tous petits caractères, les mentions légales comportent les informations de base de n’importe quel site web. Ainsi, mieux vaut s’y pencher pour vérifier que les infos obligatoires du site sont présentes. Si elles ne le sont pas, le site fait sans doute partie des faux sites de rencontre.

Effectivement, il existe des mentions obligatoires en France pour tous les sites web, peu importe qu’ils vendent un service ou non. A savoir, le lien vers les mentions légales se trouve normalement tout en bas de la page d’accueil du site.

Elles doivent désigner un propriétaire que ce soit une personne physique ou une société. Dans les deux cas, l’entreprise doit être domiciliée légalement. C’est à dire qu’elle doit posséder une adresse physique identifiable. D’ailleurs, c’est mieux si le site est domicilié en France ou en Europe. Cela permet de s’assurer qu’il doit appliquer le droit français/européen en vigueur.

Si c’est une société, la raison sociale (SA, SAS etc) doit être établie et le montant du capital social doit apparaître. On doit également trouver un numéro de téléphone et une adresse email pour joindre le site web.

Concernant les sites de rencontre payants, étant donné qu’ils pratiquent une activité commerciale, ils doivent indiquer un numéro d’inscription au RCS et un numéro individuel d’identification fiscale numéro de TVA intracommunautaire. De même, le site doit avoir mis en place des conditions générales de vente (CGV) où il indique les modalités de paiement, le droit de rétractation etc.

L’inscription : un outil pour détecter les faux sites de rencontre

Dès l’inscription sur le site de rencontre, il est possible de déterminer si celui-ci est un vrai ou un faux site de rencontre. En effet, tous les sites de rencontre demandent à leurs membres de valider leur inscription via un email de confirmation. Cela permet de vérifier que ce n’est pas un robot qui remplit les informations de base à la place d’un internaute réel. Si en s’inscrivant sur un site de rencontre, il n’existe aucune vérification de l’email, c’est louche.

Ensuite, lors d’une inscription « normale » seuls un pseudo/prénom, date de naissance, adresse email ou ce genre d’informations de base sont nécessaires. En aucun cas, un internaute ne doit enregistrer directement sa carte de crédit. Surtout si les tarifs n’ont pas clairement été explicités comme c’est le cas sur Cougarillo. Qui nous le rappelons fait partie de la catégorie faux sites de rencontre cougar.

Les conditions de l’abonnement : un bon outil pour repérer un faux site de rencontre

Pareillement, lors de la prise d’un abonnement, il faut vérifier certaines choses pour reconnaître un faux site de rencontre. Comme dit ci-dessus, les tarifs doivent être clairement explicités : prix au mois et prix au total.

De même, l’internaute doit savoir clairement si le renouvellement automatique existe sur le site ou si les tarifs changent. Bien évidemment, ces informations existent souvent en petits dans les conditions générales de vente ou par une petite astérisque renvoyant à des explications en bas de page.

Conclusion sur les faux sites de rencontre

Malheureusement de nombreux faux sites de rencontre existent sur le web. Et bien souvent, ils servent à amorcer des arnaques sur internet dont il peut être dur de se défaire. Et afin d’éviter cela, mieux vaut savoir repérer un faux site de rencontre.

3 étapes pour repérer un faux site de rencontre

  1. Premièrement : est-ce que le site possède bien des mentions légales ? Repérer le nom du propriétaire, l’adresse, le numéro d’inscription au RCS et les conditions générales de vente.
  2. Ensuite : le site vérifie-t-il bien l’identité de ses membres ? Au minima un mail de vérification avec un lien de redirection. Idéalement la modération des profils comme sur sur Parship ou Wyylde.
  3. Enfin : est-ce que le site explicite ses tarifs clairement avant de mettre ses coordonnées bancaires ? Le prix au mois, la durée de l’engagement, le renouvellement ou non…

Trouver le meilleur site de rencontre

Rédigé par sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *